Mosaïques actuelles ou disparues à Nantes
et dans la région
ACTUALITE --- CENTRE-VILLE - CHANTENAY - Nantes NORD-OUEST - Nantes NORD-EST - Nantes ILE & SUD - REZÉ --- MOSAïSTES --- RECHERCHE ---

Ces mosaïques seront-elles sauvées ?

© CB-2018

Façade d'ancienne boutique, 39 quai de Versailles
Cette façade est restée longtemps couverte de peinture. Année après année la peinture s'est écaillée laissant apparaitre une belle mosaïque datant probablement des années 1920. L'histoire de cette boutique reste encore assez mystérieuse et toutes photos anciennes ou tous renseignements la concernant seraient les bienvenus.
 
-------------© CB-2021

Façade du confiseur Charles BOHU, 26 rue de la Marne
Sur le parcours touristique entre la place Royale et le Château de Nantes, cette façade patrimoniale mériterait d'être restaurée dans son état initial, avant que le rez-de-chaussée ait été "modernisé".
Le magasin est fermée depuis plusieurs mois et on peut s'inquiéter du devenir de cette très belle mosaïque.
- Cliquer sur les images pour avoir d'autres vues et un petit historique -

Quelques mots de présentation du site :
(patienter un peu pour voir s'afficher les images)

Le but de ce site est d'attirer l'attention du public et des élus sur le patrimoine que représente le travail réalisé par les mosaïstes à Nantes. Ces façades et ces intérieurs sont des œuvres d'art qui témoignent de l'époque de leur création. Ils représentent un patrimoine culturel et touristique qu'il est temps de sauver et de restaurer.

Plusieurs inventaires antérieurs :
Début des années 80 – Un mémoire est consacré uniquement aux façades en mosaïque de boutiques de style Art-déco.
Début des années 2000 – 28 pages sont intégrées au site internet de la ville de Nantes qui souhaite mettre en valeur ce patrimoine. Le sujet toujours limité au style Art-déco est étendu des façades de boutiques aux intérieurs de bâtiments publics et privés (bains-douches, Hôtel de Ville, immeubles d'habitations…). Ces pages ont disparu…
A partir de cette période
Une correspondante local de presse constitue une importante documentation photographique et écrit de nombreux articles sur le sujet.

Aujourd'hui
Les inventaires réalisés depuis plus de trente ans n'ont pas été exhaustifs. Après un travail photographique et de recherche de plusieurs années pour la constitution d'une nouvelle base documentaire, le site créé, qui couvre actuellement les villes de Nantes et de Rezé, fait la synthèse des inventaires précédents et en élargit le champ :

Des mosaïques antiques romaines de Tunisie qui ont été "démontées" lors de la rénovation du Musée d'Arts de Nantes.
…aux mosaïques plus contemporaines :
Hôtel rue Beauregard (mosaïque de 2006).
Grande fresque à la Faculté de Droit (1975), en rénovation.
Grande fresque au pied des anciens Moulins nantais, bâtiment historique menacé de destruction.
Grandes fresques, gare SNCF nord (1968), la fresque ouest doit disparaître.

D'autres domaines sont à explorer :
Décor en médaillon cimetière de la Bouteillerie.

Le travail d'inventaire est loin d'être terminé, et des mosaïques notamment de style Art-Déco sont encore à découvrir :
Façade de boutique cachée sous la peinture quai de Versailles.
Des traces subsistantes… sol de l'ancien cinéma OMNIA-DOBREE.

Sur le site actuel, la Ville de Nantes est divisée en 5 zones, une seule pour Rezé. Les choix du menu amènent dans chaque zone sur un plan ou sont localisées les mosaïques. Un distinguo de couleur permet de différencier les mosaïques existantes de celles dégradées et de celles disparues. Pour chaque repère, un lien envoie aux images correspondantes qui sont accompagnées de quelques renseignements.

Une page RECHERCHE fait appel au public pour contribuer à l'inventaire, le compléter ou le corriger. Des photos anciennes de boutiques qui avaient une façade en mosaïque sont notamment recherchées. Un lien est donné pour tout message.

Une page MOSAÏSTES donne une courte histoire de l'arrivée de ces artisans d'Italie vers Paris, puis à Rennes et à Nantes, et tente de faire une liste de ceux qui avaient dans cette dernière ville un atelier ou une succursale.

Sur les 135 mosaïques inventoriées actuellement, près de la moitié ont disparu. Une bonne partie de celles qui restent se dégradent ou sont menacées de démolition. Il faut pourtant noter que certaines d'entre elles sont classées à l'inventaire du Patrimoine nantais, d'autres auraient mérité ou mériteraient de l'être.

Les Salons Mauduit rasés, mais toujours classés "Architecture remarquable", doivent être reconstitués à l'identique !… Les sols en mosaïque seront-ils restitués ?…

Deux façades Art-Déco sont à sauver dans l'immédiat :
EPICERIE (?), 39 quai de Versailles à Nantes.
CAFE VENDEEN, 28 rue Jean Jaurès à Rezé.

Christian BIGAUD
07/09/2017
-


site optimisé pour Firefox